Après des études aux Beaux--Arts de Reims et un master à la Scuola Politecnica de Milan, Marie-Victoire Winckler fait ses griffes en Italie, au sein du prestigieux éditeur italien Cassina, où elle travaille comme consultante. Elle intègre le studio de Patricia Urquiola à Milan en 2008, puis celui d’India Madhavi en 2011 à Paris - toutes deux grandes figures du design contemporain. Avec elles, elle travaille sur des projets pour des maisons de particuliers ou de l’hôtellerie parmi lesquels, le Mandarin Oriental à Barcelone,  le Cloître à Arles, des restaurants, tel le Sketch à Londres, mais aussi des éditeurs comme Louis Vuitton, Baccarat, Rosenthal, Petite Friture ou le galeriste Carwan. Durant toutes ces années, Marie-Victoire élargit son vocabulaire créatif, en imaginant des objets dont la réalisation puise sa source dans des techniques et savoir-faire traditionnels. 

« Rien n’a plus d’âme, de noblesse et de raffinement que l’objet entièrement réalisé par l’homme. » 

Petite--fille d’un raffineur de laine installé à Rabat au Maroc, Marie-Victoire a été immergée dès l’enfance dans le savoir--faire et la pensée créative artisanale. Elle grandit entre Berlin, Paris et Rome. À l’image de son style cosmopolite, elle aime explorer différents univers créatifs. En 2016, elle lance son studio de création et réalise des objets et du mobilier en associant un dessin contemporain à la singularité des techniques artisanales.